Balade à la rencontre de la nature 2016

C’est sous une pluie battante que nous nous sommes retrouvés, sous le porche de l’église. Mais il en fallait plus pour décourager la petite trentaine de personnes présentes !

GUM 160522 botanique

Avec un groupe de botanistes nous avions fait le tour la veille et donc pu repérer ce que nous allions leur faire découvrir ! Le jour de la balade, devant l’humidité ambiante je n’ai pas sorti mon APN, donc mes photos datent de la veille !

Dans cette prairie le bugle rampant et la véronique donnent des touches de bleu qui contrastent avec le jaune des boutons d’or !

1P1020629

Donc tout à fait au départ, sur les bord des chemins, nous pouvions voir de la mâche qui avait fleuri (on me souffle à l’oreille que certains mangent les fleurs d’ailleurs), de la pulmonaire officinale, au milieu des stellaires, des orties, et des lamiers blancs (orties blanches). En organisant cette balade j’avais en tête l’étonnement avec lequel j’ai fait ma première sortie botanique, toutes ces plantes dans les fossés, les talus, auxquelles on ne fait plus vraiment attention.
Stellaire la stellaire qui orne les fossés

J’avais choisi de faire passer le groupe à proximité d’un marécage, mais si lors du repérage de la veille il était agréable de s’aventurer au bord de l’eau, cela semblait beaucoup moins attrayant sous la pluie… L’endroit était aussi très piétiné par les précédentes occupantes, un troupeau de vaches, donc nous sommes restés sages sur le chemin.

Un peu plus loin cependant, une petite fleur m’avait surprise. Je ne pensais pas que cette espèce de fleurs se trouvait dans les prés de chez nous, mais c’est bien une petite orchidée (orchis maculata) qui faisait la belle au milieu des boutons d’or !

orchis maculata

orchis maculata En agrandissant la photo, on distingue bien les fleurs caractéristiques des orchidées

Nous continuons en montant vers un hameau, sur le talus les fraises des bois sont en fleurs, et un peu plus haut ce sont les érables qui ont fleuri !

1P1020665

Aux pieds de l’érable, un myrtillier, en fleurs lui aussi ! Surprenante fleur qui ressemble à s’y méprendre au fruit !1P1020668

Un peu plus loin, une haie artificielle nous permet d’avoir une discussion sur le houx, qui a comme tout le monde le sait des feuilles piquantes, mais aviez vous remarqué que ce n’est qu’en bas de la plante et que vers le haut de l’arbre elles sont lisses ? Sans doute une spécificité qui a fait que les plantes présentant cette mutation n’ont pas été grignotées par les animaux et donc favorisées !

La seule trace qui n’a pas été balayée par la pluie se situe un peu plus loin, je pense un écureuil, même si la forme de la trace ferait plus penser à un lapin. Peut être un lapereau mais tout de même, les indices autour (d’autres empreintes nettes avec des petites griffes). La veille j’avais repéré des traces de sanglier, de chevreuil et ce que je pense être un daim, ainsi qu’une crotte de renard, mais la pluie a tout effacé.

On continue un peu et voilà notre seconde orchidée qui se dresse sur le talus !

orchis mascula orchis mascula

Nous descendons ensuite vers la rivière. Avant d’y arriver nous nous arrêtons une seconde sur un saule qui est accompagné d’une spirée un peu plus loin. Les deux contiennent une molécule, l’acide salicylique, qui fut à l’origine de l’aspirine.

SONY DSC La Mare en dessous du Besset

Vers la rivière, nous trouvons la benoîte des ruisseaux avec ses clochettes puis nous remontons dans une forêt de hêtres, de fayards comme on les appelle ici et nous marchons sur un tapis de leurs fleurs (mouillées !) . D’ailleurs connaissez vous la différence entre les feuilles de hêtres et de charme ? Allez un petit moyen mnémotechnique rigolo : Le charme d’Adam c’est d’être à poil ! Et en effet les feuilles de charme sont dentelées alors que celles du hêtre ont des poils que l’ont voit bien lorsqu’on les met à la lumière !!!

Enfin nous sommes rentrés sur Gumières où nous attendait du thé bien chaud et de bons gâteaux !!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.